BéninVOYAGES

Cotonou, la folie urbaine Africaine

décembre 25, 2015
Cotonou / Bénin

Halte immersive dans la folie urbaine Africaine
Les premières heures à Cotonou ont été à l’image de la ville : chaudes, folles et surréalistes. Mon premier contact avec la culture Africaine et mon souvenir le plus surprenant ont eu lieu dans la voiture qui m’emmenait de l’aéroport à notre hôtel : une course folle dans les rues sombres de Cotonou, des demis-tours sur des 4 voies parsemées de nids de poule, des sorties de routes incontrôlées, une musique africaine rythmée entêtante, des bâtiments fermés, des zems (zémidjan, mobylette locale) qui fourmillaient et zigzaguaient dans la ville. Un trajet mouvementé en guise de baptême Africain.

Le marché des artisans
Je suis restée peu de temps à Cotonou, une nuit à notre arrivée et une nuit avant notre départ du Bénin. Je peux vous conseiller de vous rendre au marché des artisans. Idéal avant votre départ du Bénin pour y acheter vos souvenirs, il a l’avantage de ne pas être situé trop loin de l’aéroport. Vous y trouverez des tissus africains pour vous confectionner un boubou, des objets et bijoux en bois, des perles, des poteries, des hamacs, tableaux,.. Les artisans sont Béninois mais viennent aussi des pays voisins. Il ne vous restera plus qu’à marchander, négocier et faire votre plus beau sourire, ils adorent ça !

Les mains tendues
J’ai passé 12 jours au Bénin. Je ne me suis jamais sentie en insécurité. En revanche, il n’y a qu’à Cotonou où j’ai ressenti les regards des Béninois, où nous avons parfois été suivi sur plusieurs mètres par des personnes tendant les mains afin de quémander. Une sensation étrange et déroutante. Dans le reste du pays, les mains qui se tendaient vers moi étaient des bonjours joviaux.

Mon voyage au Bénin :

Vous aimerez aussi...

Leave a Comment